cannabis quand pincer

Le cannabis est la plante, contenant une substance psychoactive, la plus consommée en France après l’alcool, le café, etc. Sa culture est très réglementée. Le pinçage est l’une des nombreuses techniques de taille du cannabis et cela permet d’en augmenter la production. Toutefois pour que ce soit le cas, il est important de le faire au bon moment.

Quand la plante est au stade de sa croissance

Le pinçage se fait toujours au moment où la plante est en train de croître. En effet, cette dernière doit profiter du fort taux de libération d’auxine dans la tige dans l’optique de provoquer une effervescence hormonale. Dans la culture d’intérieur, le pinçage se fait environ 10 jours avant la photopériode et en fonction de l’espace total et de la hauteur finale des plantes que l’on veut obtenir. Il faut aussi tenir compte de la croissance des nouvelles branches latérales et observer comment la plante réagit.

Le pinçage retarde la floraison de la plante, mais favorise considérablement la production de bourgeons. Il faut alors maintenir la photopériode de croissance jusqu’à ce que les plantes retrouvent leur vigueur et que les branches latérales aient la taille idéale pour commencer à fleurir.

À l’extérieur, il faut opter pour la photopériode naturelle et faire le pinçage en fin juin. Cependant, il est nécessaire de regarder la taille de la plante. Il est conseillé que la plante ait entre 80 et 100 cm pour un pinçage correct à l’extérieur sans impacter son développement et le début de la floraison. Cette technique est valable pour des variétés photo-dépendantes, car il est préférable de ne pas modifier les gènes des variétés autofloraison.

Lorsque la taille de la plante tend à être plus verticale

Le pinçage va permettre d’optimiser le développement des ramifications tout en conservant les sommités en vue de la floraison. Il est donc très important pour uniformiser une plante. Il ralentira fortement la croissance verticale de la plante tout en stimulant le développement des branches secondaires, donnant ainsi à la plante une forme de buisson.

Il faut noter que la plante mettra du temps pour réparer ce pinçage. Un nœud va se former à l’endroit du pinçage et par la suite, elle va reprendre sa croissance de façon normale. Ce processus peut être repris plusieurs fois sur l’étage nouvellement formé, ainsi que sur les autres branches secondaires qui pourraient dépasser l’apex, si le besoin se fait sentir.

En somme, le pinçage est une excellente technique pour avoir un beau buisson bien touffu et uniforme de type marée verte. Ainsi, les plantes seront de hauteurs identiques en pleine floraison. De ce fait, la culture sera facilitée et il y aura une augmentation de la production finale.

Ces sujets peuvent aussi vous intéresser :

Retour